Notre réseau mondial

Faire des affaires en Croatie

En combien de temps puis-je créer une entreprise ?

Une semaine devrait suffire si toutes les conditions sont remplies.

Quel est l'investissement minimum requis ?

Le montant minimum du capital social pour la création d’une société par actions est de 25 000,00 EUR, et la valeur nominale de chaque action ne peut être inférieure à 1,00 EUR.
Le capital social minimum pour la création d’une société à responsabilité limitée est de 2 500,00 EUR et le montant nominal de la part sociale ne peut être inférieur à 10,00 EUR.
Avant l’inscription de la société au registre du tribunal, chaque fondateur doit verser au moins un quart des dépôts effectués en espèces, sans que le montant total des versements en espèces puisse être inférieur à un quart du capital social.
Une société qui compte au maximum cinq membres et un membre du conseil d’administration peut être constituée de manière simplifiée sous la forme d’une société à responsabilité limitée simple. Le capital social minimum d’une telle société est de 1,00 EUR, ce qui correspond au montant nominal minimum qu’une action d’entreprise ne peut pas atteindre. Pour la constitution d’une telle société, il convient d’utiliser les formulaires d’enregistrement établis par un notaire public.

 

Comment puis-je obtenir un financement ?

Tout d’abord, le financement par fonds propres et le financement par l’emprunt sont disponibles pour le financement des entreprises. Dans le cadre de l’autofinancement, l’autofinancement par la rétention des bénéfices ou l’augmentation de capital par les actionnaires doit être pris en considération. Le financement par l’emprunt peut être structuré en trois types de ressources : les prêts aux actionnaires, les prêts aux fournisseurs et les prêts bancaires.
Diverses mesures d’incitation à l’investissement sont mises à la disposition des investisseurs en Croatie :
– Les mesures d’incitation pour les projets d’investissement concernent les projets d’investissement dans les domaines suivants
o les activités de production et de transformation
o les activités de développement et d’innovation
o les activités de soutien aux entreprises et
o les activités de services à haute valeur ajoutée.
– Mesures d’incitation à la R&D
– incitations à l’emploi
– incitations régionales et/ou locales
– les appels ouverts pour les fonds de l’UE.

Quelles sont les obligations légales pour créer mon entreprise ?

Les personnes morales peuvent soit créer une société ayant sa propre forme juridique, soit établir une succursale, tandis que les investisseurs privés choisissent le type d’entité juridique qu’ils souhaitent créer.

Quelle structure dois-je envisager ?

Lorsque l’on envisage d’investir en Croatie sous la forme d’une entité juridique, il convient de tenir compte de la structure juridique mentionnée dans les sections précédentes. D’un point de vue fiscal, toutes les entités juridiques de Croatie sont assujetties à l’impôt sur le revenu des sociétés.

Quels conseils pouvez-vous me donner en ce qui concerne les exigences en matière de paie et de fiscalité ?

Le système fiscal croate a une structure similaire à celle de la plupart des pays européens. Les taux d’imposition ont généralement diminué au cours des dernières années.
Vous trouverez ci-dessous une liste restreinte de taxes et de contributions :
– TVA – le taux de base est de 25 % ; pour certains produits ou services, un taux réduit de 13 % ou de 5 % s’applique. À partir du 1er octobre 2022, un taux de 0 % s’applique à la fourniture et à l’installation de panneaux solaires sur les résidences privées, les locaux d’habitation et les bâtiments publics et autres utilisés pour des activités d’intérêt public.
– Impôt sur le revenu – 20 % ou 30 %, après application de la déduction fiscale de 530 euros par mois. Certaines villes et municipalités prélèvent une surtaxe supplémentaire sur l’impôt sur le revenu (jusqu’à un maximum de 18 %). L’impôt sur le revenu doit également être payé pour les dividendes et les bénéfices versés aux actionnaires.
Le salaire brut minimum est fixé chaque année (700 euros en 2023).
– Cotisations pour les pensions et l’assurance maladie – 20 % pour les fonds de pension et 16,5 % pour l’assurance maladie obligatoire. Les entreprises peuvent bénéficier de déductions fiscales pour les polices d’assurance maladie supplémentaires payées pour leurs employés et il existe diverses incitations à la réduction des deux contributions.
– Impôt sur les sociétés – deux taux : 10% si, au cours de la période d’imposition, les revenus ont été générés jusqu’à 995.421,06 euros, ou 18% si, au cours de la période d’imposition, les revenus ont été générés au-delà de 995.421,06 euros. En cas de pertes fiscales, celles-ci peuvent être utilisées pendant cinq périodes imposables consécutives.
Les entreprises paient également de petites taxes administratives, telles que les taxes touristiques et forestières (taxe sur les fonctions forestières non marchandes). Il peut y avoir des frais locaux que les entreprises paient en fonction de l’emplacement du bureau ou de l’usine, tels que les frais de services publics.

Y a-t-il autre chose que je devrais savoir ?

Les investisseurs peuvent accéder au service électronique “START” via la plateforme numérique e-Citizens, qui leur permet de créer une société ou un commerce en ligne en quelques jours seulement.

Nos entreprises en Croatie
Voir le guide de la TVA
Comment Kreston peut-il développer votre entreprise ?
Sélectionnez votre type d'entreprise :

Dernières nouvelles

resurrecting a dissolved company

Ressusciter une société dissoute

La reprise d’une entreprise dissoute soulève plusieurs questions complexes, notamment en ce qui concerne la propriété intellectuelle.

James Hopkirk, associé en charge de la restructuration chez Kreston Reeves, propose un examen détaillé de ces défis dans son article pour AAT Magazine.

S’installer et investir en Andorre webinaire

Kreston Iberaudit organise un webinaire sur l’installation et l’investissement en Andorre le 22 février 2024 à 11h00 (heure du Royaume-Uni).

Un guide pour créer une entreprise en Pologne

Un guide sur la création d’entreprise en Pologne est la dernière publication produite par un cabinet du réseau Kreston Global pour aider les clients qui souhaitent créer une entreprise dans le pays.