Notre réseau mondial

Faire des affaires en Inde

En combien de temps puis-je créer une entreprise ?

Le type d’entité choisi pour la création de l’entreprise détermine la période pendant laquelle une entreprise peut être créée. D’une manière générale, la création d’une entreprise peut prendre entre 25 et 30 jours, ce qui comprend au minimum l’obtention des licences commerciales requises, l’identification du lieu d’activité approprié, l’enregistrement des impôts directs et indirects, le certificat de constitution d’une entité, etc.

Il convient de noter que la constitution d’une société et la création d’une entreprise sont deux aspects différents. En outre, si l’activité est soumise à l’approbation de l’autorité de régulation des changes, cela peut prendre plus de temps – entre 60 et 90 jours.

En outre, le processus de création d’entreprise comprendra également la mise en place de processus commerciaux tels que la comptabilité, les ressources humaines, les ventes et le marketing, les opérations, etc. qui prendront 20 à 25 jours de plus.

Quel est l'investissement minimum requis ?

L’investissement minimum dépend davantage des besoins de l’entreprise, du type d’entité choisi pour la création d’une entreprise et du secteur dans lequel l’entreprise souhaite opérer. Par exemple, une entreprise souhaitant faire partie du secteur des services financiers dans le cadre de la réglementation bancaire devra disposer d’un investissement minimum d’environ 270 000 USD. Pour une société à responsabilité limitée, le capital minimum autorisé est d’environ 1 350 USD.

Comment puis-je obtenir un financement ?

Une entité indienne peut se financer auprès de ses propriétaires/actionnaires sous forme de capital et/ou par l’emprunt en respectant les lignes directrices spécifiques relatives à l’emprunt dans le cas de la structure des entités Pvt et Public Limited. En outre, en fournissant des garanties matérielles adéquates, il est possible d’obtenir des facilités d’emprunt et de fonds de roulement auprès des banques indiennes.

Les banques indiennes disposent de diverses facilités de financement pour financer les augmentations de capital, les fonds de roulement, le financement de projets, les prêts aux entreprises, etc. nécessaires à la gestion quotidienne des opérations et des expansions des entreprises.

Quelles sont les obligations légales pour créer mon entreprise ?

Une entité peut être créée dans les structures suivantes :

– Une société privée à responsabilité limitée
– Une société anonyme à participation restreinte
– Une société anonyme qui peut également être cotée à la bourse indienne.
– Une société de personnes à responsabilité limitée
– Une succursale de l’entité mère*
– Bureau du projet*
– Bureau de liaison*

* sera considéré comme un établissement permanent de l’entité étrangère en Inde. Elle nécessite également l’approbation de l’autorité de régulation des changes.

Quelle structure dois-je envisager ?

Une société à responsabilité limitée est une structure idéale pour, dans un premier temps, avoir un minimum de deux administrateurs. Voici quelques-uns des avantages de la constitution d’une société privée à responsabilité limitée :

– Entité juridique distincte
– Existence ininterrompue
– Responsabilité limitée
– Transfert libre et facile des actions
– Posséder un bien immobilier
– Capacité d’ester en justice
– Capacité d’emprunt

Quels conseils pouvez-vous me donner en ce qui concerne les exigences en matière de paie et de fiscalité ?

Le choix du lieu d’implantation de l’entité dépend de la nature de l’activité. Par exemple, le secteur des technologies de l’information est concentré dans quelques villes en raison de la disponibilité des compétences requises. En outre, certaines villes disposent de zones économiques qui offrent des avantages fiscaux et des subventions aux nouveaux établissements. Les entités éligibles doivent se conformer à leurs exigences réglementaires.

La paie et les ressources humaines sont des fonctions de routine et ne sont pas trop compliquées. Elle peut être gérée en interne ou confiée à des prestataires de services tiers. Il est conseillé de travailler avec un expert du domaine ou un cabinet d’avocats pour la rédaction d’un contrat de travail.

La liste ci-dessous des autorités de régulation auprès desquelles la déclaration doit être effectuée est le strict minimum et peut augmenter en fonction des activités commerciales du client :

– Régulateur des changes
– Impôt sur le revenu
– Taxe sur les produits et services
– Registre des sociétés

Y a-t-il autre chose que je devrais savoir ?

Outre l’entité habituelle et les lois fiscales applicables, il convient également de veiller au renouvellement des licences d’exploitation, au respect de la législation du travail pour les processus RH, au respect des exigences en matière de financement bancaire, au renouvellement des licences logicielles, à la mise à jour des modifications relatives à la connaissance du client (KYC), etc.

L’Inde a ouvert son économie et a adopté un programme de libéralisation économique dès 1991. Depuis lors, elle a procédé à de nombreux changements pour faciliter les affaires en Inde.

L’Inde a procédé à des réformes de la réglementation des entreprises pour faciliter la création d’entreprise, l’obtention de crédits, le paiement des impôts et la résolution des problèmes d’insolvabilité.

Nos entreprises en Inde
Voir le guide de la TVA
Comment Kreston peut-il développer votre entreprise ?
Sélectionnez votre type d'entreprise :

Dernières nouvelles

Kreston Singapore

Kreston Global annonce la création d’un nouveau cabinet à Singapour

Kreston Global a accueilli aujourd’hui le cabinet singapourien Helmi Talib LLP (rebaptisé Kreston Helmi Talib) au sein du réseau.

Kreston Thailand

Un nouveau cabinet thaïlandais rejoint le réseau Kreston Global

Kreston Global a accueilli aujourd’hui le cabinet thaïlandais Kreston Thailand, fondé par Bayani Lauraya et Somsirin Phusanti, au sein du réseau Kreston Global.

Guide pour la création d’une entreprise en Australie

Dans ce guide sur la création d’une entreprise en Australie, McLean Delmo Bentleys offre des conseils d’experts sur la création d’une entreprise, le respect des réglementations locales et la compréhension des obligations en matière de rapports. Ces services guident les entreprises tout au long du processus de création et garantissent une entrée réussie sur le marché.